La Vallée de la Lune en vélo

Nous avons choisi l’option vélo pour visiter en premier la Vallée de la Lune, située à une dizaine de kilomètres du village. Pédaler sur une route en plein désert, ça c’est déjà une expérience inédite !! Je suis surprise de voir à quel point nous sommes proches de la cordillère ; les volcans sont si près ! et le soleil cogne..

Une fois dans la vallée, on commence la ballade à pied entre de grandes roches… de sel ! Toutes les vallées, lagunes et roches sont salées dans ce désert. On voit parfois des trainées blanches sur les roches, qui ressemblent à de la neige. On traverse même une caverne dans cette roche, à travers un tout petit tunnel totalement obscur, mi-roche mi-sel.

On monte ensuite au hasard, sur des immenses dunes de sable (on en a plein les yeux, plein la bouche avec le vent !), avec une vue magnifique sur ce décor de Far West avec ces canyons.

Puis on reprend les vélos, et là c’est un peu violent ; la pente sur un chemin hyper caillouteux, les grosses rafales de vent et de sable qui nous arrivent de face rendent la montée un peu compliquée ! Surtout que l’on est désormais en plein désert à près de 3000m d’altitude, et 4% d’humidité. Autrement dit, on a toujours toujours soif, et on est très vite essouflé !

Mais peu importe, ce que l’on a vu ensuite justifie toutes les difficultés ; toujours sans croiser un seul touriste, on peut monter tout en haut d’une crête de roche et de sable, pour finalement avoir un panorama absolument parfait, vue à 360° sur toute la vallée. N’imaginez surtout pas une vue désertique monotone ! Il y a tellement de paysages différents dans cette seule vallée de la lune ; devant nous, une gigantesque dune de sable fin ; les roches de sel en forme de pics rouges d’un côté, un long chemin qui trace entre les canyons plus bas, et les immenses étendues de sel de l’autre. Et au loin encore, les volcans de la cordillère… La vue est saisissante !

La balade se poursuit encore en vélo, dans le sable et face au vent, sur un chemin plein de cailloux et de fragiles cristaux de sel.

On arrive devant « les trois Marie », nom donné à trois pointes rocheuses plantées au milieu de ce désert blanc et brilant..

..Et continue de pédaler jusqu’à en avoir mal aux fesses, pour voir encore plus loin dans la Vallée ; toujours plus de canyons et de sel scintillant.

Vient ensuite le moment de faire demi-tour, après 12,5km de vélo dans la Vallée. Le retour est évidemment plus facile avec le vent dans le dos ! Le seul inconvénient de cette visite est qu’en vélo on ne peut pas rester pour le coucher de soleil ; dans le désert la nuit tombe très rapidement, la lumière et la température avec.

Une très belle visite ! Surtout qu’en partant en vélo, on se trouve vraiment seuls dans ce désert, la découverte n’en est que plus impressionnante! Et même si on fini la journées avec un sérieux mal de fesse et les jambes en coton, les soirées chansons chiliennes au coin du feu savent réconforter les voyageurs..

Le lendemain de cette première excursion, nous reprenons les vélos pour voir les spectaculaires lagunes salées du désert de sel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *